1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

 

22/08/2014 Reportage sur nos stages de jeûne et randonnée à Champagny-en-Vanoise dans le 20h de TF1

cliquer pour visionner la vidéo

La réalité du jeûne est beaucoup plus complexe que ce mini-reportage

D’abord un grand merci aux participants de notre stage jeûne et randonnée à ce magnifique endroit qui est Champagny-en-Vanoise ! Merci également à Caroline et Éric de TF1 qui ont consacré leur temps et leur attention au jeûne pour le faire connaître en France.

@ troubles pendant le jeûne : En fonction de l'état du corps, la forme physique et la quantité de toxines emmagasinées dans le corps, le jeûne peut être "dur physiquement" - ce qui n'est pas mauvais en soi, parce que on en resort revitalisé grâce à l'élimination des toxines.

@ jeûne et sensation de faim : Merci à la Professeur Martine Laville d'avoir reconnu qu'on a pas faim pendant le jeûne (à condition d'une bonne pratique du jeûne en pratiquant les méthodes qui stimulent l'élimination de toxines quotidiennement)

@ jeûne et perte de protéine : C'est impossible de traiter ce sujet en 10 secondes d'émission, parce que c'est trop complexe.

Résumé : On perd des protéines pendant le jeûne, mais, au lieu d’être dangereux c’est un processus de salutogenèse qui élimine le stock de protéines pathogènes dans le corps.

Argumentation :
D'abord, c'est important de savoir que le corps dispose d'une grande variété d'endroits où il stocke les protéines, pas seulement les muscles. Quand l’organisme puise dans ces réserves de protéines, il y aura donc toujours un équilibre dynamique entre plusieurs voies d’élimination dans le cadre de la néoglucogenèse (la synthèse du glucose à partir de protéines, par exemple).

Certainement, on perd des protéines, surtout en début de jeûne. Après 24h le taux de protéine du métabolisme énergétique baisse pour arriver à environs 5 % après 2-3 jours de jeûne. Une fois que le corps a adapté son métabolisme au jeûne, il puisera principalement dans les graisses et produira des corps cétoniques qui lui permettent d’économiser de protéine.

D’où proviennent ces protéines donc ? Si on ne pratique pas d’activité physique, le corps puisera principalement dans les muscles. Par contre, si on intègre un sport adapté au jeûne dans la cure tel que la randonnée, celui-ci va réduire la fonte de muscle. Dans le cadre d’un jeûne selon la méthode du Dr Buchinger, l’activité est un pilier indissociable du jeûne. Le corps sait exactement où il a des stocks de protéines dont il n’a plus besoin. Quand il brûle des protéines, celles-ci proviennent principalement des enzymes digestifs, des cellules intestinales, membranes cellulaires, donc des structures dont il n’a plus besoin pendant le jeûne.

Un point qui n’est jamais considéré par rapport à la perte de protéine est que la plupart entre nous consomme trop de protéine, et ceci chaque jour ! L’élimination de protéine est un processus qu’on accepte avec bienveillance, parce qu’il rééquilibrera notre corps. Selon le Prof Lothar Wendt, médecin allemand qui a publié le concept des maladies liées au stockage de protéine dans le corps, nous emmagasinons des protéines entre outre dans les parois des capillaires sanguins, dû à une alimentation trop riche en protéine et surtout produits animaux, ce qui pourrait provoquer des maladies cardio-vasculaires. Nous disposons donc d’un stock de protéines pathogènes qu’il faudra éliminer par une diète hypoprotéinée telle que le jeûne. Probablement, les stocks emmagasinés pendant des années d’une alimentation hyperprotéinée resteront dans le corps si on n’intègre pas de périodes de diète où on mange très peu de protéines. Ceci est une hypothèse qu’il faudrait vérifier par des études, bien évidemment.

 


 

24/07/2014 Article sur nos stages de jeûne et randonnée à Méribel dans le Dauphiné Libéré

cliquer pour visionner l'article


 

12/02/2014 Article de revue exceptionnel sur le jeûne thérapeutique

L'article "Fasting: Molecular Mechanisms and Clinical Applications" (Le jeûne : Mécanismes moléculaires et applications cliniques) a été publié par Cell Metabolism, la première revue scientifique spécialisée sur la biologie métabolisme.

Texte original :

Longo and Mattson, Fasting: Molecular Mechanisms and Clinical Applications, Cell Metabolism (2014)

Les meilleurs citations (traduites de l'article anglais original) :

"Le jeûne ... aide à réduire l'obésité, l'hypertension, l'asthme et l'arthrite rhumatoïde. Ainsi, le jeûne a le potentiel de ralentir le vieillissement, d'aider à prévenir et traiter des maladies et, au même temps, de limiter les effets secondaires causés par des chroniques interventions diététiques."

"Nous savons que le jeûne ... peut avoir des applications médicales qui, dans certains cas, sont aussi efficaces que ceux des médicaments approuvés. Nos constatations indiquent que le jeûne peut représenter des stratégies efficaces pour réduire l'excès de poids, ralentir le vieillissement et optimiser l'état de santé."
"Le jeûne intermittent et le jeûne périodique en tant qu'approches pour combattre les épidémies actuelles de l'adiposité, du diabète et des maladies annexes, devraient être considérés pour des études scientifiques cliniques et des plans de traitement médical."

"C'est un mécanisme d'action général du jeûne de déclencher des réponses cellulaires d'adaptation au stress qui débouchent sur une capacité augmentée de supporter du stress plus intense et de neutraliser des processus de maladie. De plus, jeûner pourrait retarder et/ou prévenir la formation et la croissance de certains cancers par la protection des cellules des dégâts sur l'ADN, la suppression de la croissance cellulaire et en multipliant la mort des cellules endommagées."

"Basé sur les preuves existantes des essais cliniques et des études sur l'animal décrits ci-dessus, nous concluons que, pour des hygiènes de vie qui intègrent le jeûne intermittent ou périodique pendant la vie adulte, il y a un grand potentiel de favoriser un état de santé optimal et de réduire le risque de nombreuses maladies chroniques, particulièrement pour des personnes sédentaires avec une surcharge pondérale."

"En fonction du poids et de la composition du corps, les corps cétoniques, les acides gras libres et la glyconéogenèse permettent à la majorité des humains de survivre pendant 30 jours ou plus en absence de nourriture et ils permettent à certaines espèces tel que le manchot royal de survivre pendant plus de 5 moins sans nourriture."

Jeûne et Cancer

"Chez des modèles de souris de tumeurs métastatiques, des combinaisons de jeûne et chimiothérapie aboutissent à une probabilité de survie sans cancer de 20% à 60%, comparé à la chimiothérapie ou le jeûne seuls, qui ne sont pas suffisants pour provoquer de la survie sans cancer en général."

"En présence de médicaments de chimiothérapie, le jeûne peut promouvoir la protection des cellules normales, mais pas des cellules cancéreuses, puisque des voies oncogènes jouent un rôle important dans l'inhibition de la résistance au stress et, de ce fait, les cellules cancéreuses sont incapables de passer au mode de réponse au stress.
Les changements extrêmes provoqués par le jeûne - particulièrement les taux très faibles d'IGF-1, de glucose et le taux élevé d'IGFBP1 - créent un environnement de prévention de tumeur qui favorise la mort des cellules cancéreuses, puisque des cellules transformées ont acquis un certain nombre de mutations qui diminue progressivement leur capacité de s'adapter à des environnements extrêmes."

"Le jeûne a le potentiel d'être appliqué tant pour la prévention que pour le traitement du cancer. ...
En fait, un taux d'IGF-1 circulante élevé est associé avec un risque augmenté de développer certaines malignités, et des individus avec un sévère déficit en IGF-1, provoqué par un déficit en récepteur d'hormone de croissance, développent rarement un cancer. ...
En outre, une fois leur ADN a été endommagé, les cellules ont été plus susceptibles de subir une mort cellulaire programmé. Ainsi, le jeûne peut protéger du cancer non seulement en réduisant le dommage de la cellule et de l'ADN, mais également en favorisant la mort des cellules précancéreuses."

"Dans une étude préliminaire avec 10 sujets souffrant d'une variété de malignités, la combinaison de chimiothérapie et jeûne a aboutie à une réduction d'un éventail d'effets secondaires causés par la chimiothérapie, comparé aux même sujets une chimiothérapie en suivant une alimentation normale. À présent, l'effet du jeûne sur la toxicité de la chimiothérapie et la progression du cancer est étudié dans le cadre des essais cliniques, tant en Europe qu'aux États-Unis."

"Ainsi, l'idée que le cancer pourrait être traité par des semaines de jeûne seules, ... n'est peut-être vraie qu'en partie, au moins pour certains types de cancer, mais elle est attendue de s'avérer inefficace ou seulement partiellement efficace pour beaucoup de types de cancer. Il va falloir des essais cliniques soigneusement conçues pour étudier l'efficacité d'un jeûne à long terme seul (2 semaines ou plus)."

Jeûne et autres maladies

"Les données cliniques et épidémiologiques sont cohérentes avec la capacité du jeûne de ralentir le processus de vieillissement et des maladies associées. ... De la même façon, des femmes en surpoids à risque d'un cancer du sein faisant 2 jours de jeûne par semaine ont montré une réduction de stress oxydatif et d'inflammation, et des hommes âgés ont montré une réduction du poids, des tissus adipeux et une amélioration de l'humeur."

"Chez les humains, l'un des meilleurs démonstrations des effets bénéfiques du jeûne à long terme durant d'une à trois semaines est le traitement de l'arthrite rhumatoïde. ...
Cependant, quand l'alimentation normale est reprise, l'inflammation revient à moins que la période de jeûne n'est suivie par une alimentation végétarienne, une thérapie de combinaison qui a des effets bénéfiques pour 2 ans ou plus."

"Le jeûne à l'eau et d'autres types de jeûne à long terme sont attestés d'avoir des effets puissants sur l'hypertension. Une moyenne de 13 jours de jeûne à l'eau ont aboutis à une réduction de la tension artérielle systolique en dessous de 12 cm Hg pour 82% des sujets souffrant d'une hypertension artérielle limite avec une réduction moyenne de 2 cm Hg."

"Le jeûne périodique peut inverser des multiples caractéristiques du syndrome métabolique chez les humains. Il augmente la sensibilité à l'insuline, stimule la lipolyse et réduit la tension artérielle.

17/08/2013 "Manger, jeûner, vivre longtemps - congrès du jeûne thérapeutique 2013

Regardez toutes les conférences du congrès en français sur la page suivante !

http://fasten.tv/fr/

Des conférenciers internationaux ont présenté leur expérience clinique et leurs recherches dans les domaines du jeûne thérapeutique et préventif, de la restriction calorique ainsi que la pratique du jeûne spirituel. Le Prof. Valter Longo de l’Université de Californie du Sud a reçu le Prix de la Maria Buchinger Foundation pour son travail sur le jeûne et la longévité ainsi que sur le jeûne et le cancer.

27/03/2013 À partir d'avril 2013 : Votre coach santé à Nice et sa région !
Vous pourrez profiter des services de votre coach santé personnel à partir d'avril 2013 en région niçoise.

Je vous propose des séances de coaching sportif à domicile, un coaching nutritionnel et des cures diététiques sur mesure aux alentours de Nice et Cagnes-sur-Mer. Le nouveau siège de Chemin de la Santé est situé à Carros.

Au plaisir de vous rencontrer sur la Côte d'Azur !

Clemens Manuel Hesse

11/02/2013 Jeûner pour vaincre une dépression ? Nouvelle étude sur le jeûne et les troubles d'humeur avec une participation des Universités Paris-Est et Montpellier

Article de revue sur l'effet positif du jeûne sur les patients souffrant de troubles de l'humeur.

Coopération entre Andreas Michalsen de la Charité, CHU Berlin (Allemagne), Guillaume Fond de l'Université Paris-Est et Alexandra Macgregor de l'Université Montpellier.

lien Psychiatry Research

05/02/2013 Nouveaux stages en Provence vacances de printemps zone C

Nous vous proposons deux nouvelles semaines Jeûne et Randonnée en Provence pendant les vacances de printemps de la zone C :

Du 28 avril au 04 may 2013

Du 05 au 11 may 2013

Nous sommes en train d'organiser le cadre du stage et nous le présenterons dans les meilleurs délais sur le site.

Vous pouvez vous préinscrire au stage dès maintenant.

20/01/2013 Offre spéciale vacances hiver 2013 :

Réservez jusqu'au 18 février 2013 votre stage Jeûne et Randonnée au tarif réduit !

Chaque réservation de stage effectuée jusqu'à 60 jours à l'avance profite d'un tarif réduit (-30€) pour la Réservation Anticipée. Pour les deux premiers stages de cette année, vous profitez plus long temps du tarif avantageux !

Réservez l'un des deux stages ci-dessous jusqu'au 18 février 2013 au tarif réduit de 490€ en chambre partagée ou 590€ en chambre individuelle :

24 février au 02 mars 2013 - Provence
03 mars au 09 mars - Provence

Au calendrier.

17/01/2013 Article CLES "Jeûner pour mieux manger"
Article intéressant dans le magazine CLES (déc/jan) sur le grand potentiel du jeûne d'aider à changer les habitudes alimentaires et d'une vraie prise de conscience pendant la cure.

Ouvrir l'article. Tous les articles de presse

11/01/2013 Stages Jeûne et Bien-être au c œur des Alpes

Pendant les vacances d'été 2013, vos hôtes Gaëlle et Dorian, et votre accompagnateur de jeûne Clemens, vous accueillent au chalet La ferme de mon grand-père pour une semaine de revitalisation dans les Alpes.

Situé à Méribel aux portes du Parc national de la Vanoise, le chalet 4* conjugue à la perfection la tradition des chalets savoyards avec le confort et l'équipement modernes. Chaque chambre dispose d'un grand lit double ou deux lits jumeaux et d'une salle de bain privée.

Après les ballades le spa avec jacuzzi et sauna favorise la détente. En plus, nous vous offrons 1 soin de bien-être (60 min) à l'inscription au stage.

En savoir plus

03/12/2012   Décembre : Légumes et fruits de saison

Pour vos courses du mois de décembre nous vous proposons notre fiche pratique "Fruits et légumes de saison en décembre" . Découvrez aussi des légumes quasiment oubliés dans nos assiettes.

25/11/2012   La consommation en fibres est trop basse en France :

L'étude NutriNet-Santé (plus de 260 000 questionnaires) a montré que seulement 10 % des hommes et 4 % des femmes atteignent le seuil optimal de 30g de fibres par jour. Le manque en fibres mène à un risque élevé de maladies cardiovasculaires, de surpoids, de diabète de type II et de cancer de colon.

Lire l'article original.

Quels groupes d'aliments faudrait-il donc manger plus fréquemment ?

  • Des légumes et des fruits avec la peau qui contient la plupart des fibres
  • Des fruits secs
  • Des noix et des graines
  • Des légumineuses (pois, haricots, lentilles)
  • Du pain intégral dans l'idéal, sinon du pain complet (similaire pour le riz, les pâtes et les autres céréales)

En général, une alimentation à base d'aliments peu transformés, frais et naturels apporte suffisamment de fibres. Le principe d'enlever les fibres des céréales, des légumes et des fruits est utilisé pour augmenter la durée de conservation de l'aliment. Baser son alimentation en majorité sur des plats préparés, des aliments en conserves etc. expose donc à un certain danger pour la santé.


21/11/2012

Stage spécial en 2013 :

Jeûner et randonner au bord de la Mer méditerrannée !

Chemin de la Santé est heureux de vous accuellir du 17 au 23 novembre 2013 au bord de la mer à La Londe-les-Maures. Située à quelques minutes à pied de la plage dans une petite forêt, notre maison de charme invite à se détendre et ressourcer.

Dans quelques temps vous trouverez toutes les informations sur la page suivante : en savoir plus.


17/11/2012

Jeûner et randonner sous le soleil de Provence en 2013 !

À partir de l'année prochaine, Chemin de la Santé à le plaisir de vous accueillir pour votre cure de jeûne dans le sud pendant la saison d'hiver, de printemps et d'automne.

Le lieu du stage se trouve au cœur de la Provence, au départ de plusieurs sentiers de randonnée, pour des balades magnifiques dans le Parc Naturel du Lubéron.
Notre mas de caractère bénéficie d'une situation privilégiée car il est isolé en pleine nature, en bordure de forêt.

Découvrez nos nouveaux stages.


 

03/11/2012

Le sport bientôt prescrit sur ordonnance ? Selon une proposition de l'Académie de médecine, l'activité physique, connue comme l'un des remèdes de médecine les plus anciens, va peut-être bientôt faire son apparition officielle sur les ordonnances des médecins.

Lire l'article français.


25/09/2012

 

Une nouvelle étude française conduite sur une longue durée par un groupe de chercheurs dirigé par Gilles-Eric Séralini met en évidence la toxicité chez les rats d'une sorte de maïs OGM de Monsanto.

Les chercheurs ont séparés 3 groupes de rats, auxquels ils ont fait suivre des régimes différents, basés sur:

  1. maïs transgénique
  2. maïs transgénique, traité avec du Roundup (herbicide)
  3. maïs non-transgénique, traité avec du Roundup

 Il y avait de plus un groupe témoin (régime de maïs non-transgénique/ non-traité).

Tous les groupes étudiés ont vu leur durée de vie réduite. Le Cancer mammaire, la nécrose hépatique et un déséquilibre des hormones sexuelles sont les pathologies les plus importantes qui sont apparues.

Il n'a pas été constaté que la fréquence des maladies dépendait de la dose du maïs transgénique ingérée.

"M. Séralini s'engage à fournir à la communauté scientifique l'ensemble des données brutes de son expérience – ce que ne font pas les agrochimistes qui mènent ce type d'études –, afin qu'elles puissent être réanalysées par ses contradicteurs." (Le Monde)

Cependant, quelques scientifiques critiquent la méthodologie et la validité statistique de l'étude par rapport au choix de la souche de rats et du nombre d'animaux par groupe. Les résultats restent donc à être vérifiés.

Lire l'étude originale en anglais ou l'article français.


17/09/2012

L'exposition au Bisphenol A (BPA) augmente l'incidence de cancer mammaire chez les primates. Le fait étant prouvé depuis longtemps pour les rongeurs, un groupe de chercheurs de la Tufts University à Boston l'a maintenant également montré pour les singes, en utilisant une dose de BPA donnant "une concentration sanguine de bisphénol A comparable à ce que l'on trouve dans la population humaine de manière générale." (Ana Soto, Tufts University).

Le BPA fait partie des plastifiants utilisés, par exemple, pour des emballages alimentaires ou des cosmétiques. Le BPA et plusieurs autres plastifiants interfèrent avec le système hormonal humain. Du fait de la similitude de leur structure avec celle de l'hormone sexuelle féminine (l'œstrogène), ils perturbent l'équilibre naturel hormonal, en inhibant les hormones sexuelles masculines.

Lire l'article original ou l'article français.


13/09/2012

Des périodes de jeûne augmentent l'efficacité de la chimiothérapie pour certaines tumeurs cérébrales chez les souris, selon une étude effectuée par Valter Longo et son équipe de chercheurs de la University of Southern California (USC):

Cliquez ici pour lire l'article original en anglais.


12/09/2012

Soyez les bienvenus sur mon nouveau site : Chemin de la Santé !

J'espére que celui-ci vous permettra de porter un regard nouveau sur les relations entre l'alimentation, l'activité physique et la santé.

Découvrez dans cette rubrique toute l'actualité de mon activité pour votre santé!

 

Actualités

Lettre d'information

S'abonner



Recevez régulièrement toutes les actualités sur la santé, l'alimentation saine, le jeûne et sur nos stages par mail.